Le compost de cuisine sans odeur pour tout recycler !

table des matières

Le compostage est une très bonne façon de participer à l’effort de recyclage. Pour avoir un compost sans mauvaise odeur, il y a plusieurs façons de le fabriquer. Parmis celles-ci, il y la vermiculture qui est une forme de compostage qui peut être faite à la maison même dans votre cuisine. Vous pouvez aussi faire une lombriculture qui utilise les vers de terre comme . Ici, nous allons aborder certains des meilleurs trucs et astuces pour créer un compost sans odeur, mais aussi nutritif.

Comment faire du compost de cuisine sans odeur ?

Il y a plusieurs méthodes pour fabriquer du compost chez vous. La plus simple consiste à mélanger les déchets que vous avez dans votre cuisine, comme les restes de légumes et les épluchures de fruits, dans un seau avec un peu d’eau et une poignée de mousse de tourbe et laisser reposer pendant quelques semaines. Vous pouvez créer un tas de compost inodore en tapissant l’intérieur du tas avec du carton. Vous devez également ajouter une couche de carton à l’extérieur de la pile. Le carton empêchera le compost de se mouiller, ce qui aidera à réduire l’odeur.

Vous pouvez également vous servir d’un déshumidificateur pour aider à réduire l’odeur. Cela évitera au compost d’être exposé à trop d’humidité, ce qui réduira également l’odeur.

Une autre façon simple de le faire est de faire du lombricompostage. Un bac à vers est un récipient qui contient des vers terre qui mangent les restes de nourriture et les transforment en compost riche. Tout ce que vous avez à faire, c’est les nourrir et ils s’occupent du reste.

En savoir plus :  Comment enlever de la glue sur les doigts

Le vermicompostage est aussi une alternative. Ici, le bac à vers est utilisé pour faire du compost en petites quantités. Le bac est rempli de vers et de restes de nourriture, puis les vers sont déplacés vers le bac de lombricompostage. Vous allez ensuite vider le bac de lombricompostage et le remplir avec d’autres restes de nourriture puis déplacer à nouveau les vers après un certain temps. Le processus est répété jusqu’à ce qu’il y ait assez de compost dans le bac de lombricompostage.

Qu’est ce qu’il faut mettre dans votre compost ?

Recycler les déchets qui se décomposent vous permettra de réduire considérablement le volume de vos ordures ménagères ! Mais faut faire attention à ne pas trier les ordures que vous jetez n’importe comment. Il y a plusieurs règles à respecter si vous voulez obtenir du très bon compost. Voici la liste des déchets à envoyer au composteur composteur pour avoir une meilleure qualité :

Les déchets qu’on retrouve à la cuisine

  • Les épluchures de légumes et de fruits;
  • restes de repas mais évitez la viande, les os, et le poisson;
  • les coquilles d’œufs concassées et les croûtes de fromage ou de pain;
  • le marc de café et les sachets de thé sans oublier de retirer les agrafes.

Les déchets qui trainent à la maison

Le papier, les essuie-tout, les mouchoirs, les cartons qui ne servent plus à rien, les cheveux et ongles coupés, la litière d’animaux (herbivores) sont de bons composants pour le compost.

Les déchets de votre jardin

Vous pouvez aussi ajouter à votre compost tous les déchets qui traînent dans votre jardin:

  • les feuilles mortes ;
  • les écorces ;
  • les mauvaises herbes et ;
  • les fleurs coupées ou fanées.
En savoir plus :  Comment nettoyer du laiton

Pensez à entretenir votre composteur !

Si vous voulez garder votre cuisine à l’abri des mauvaises odeurs venant de votre compostage, vous devez nécessairement penser à équilibrer les déchets que vous mélangez, veiller à l’humidité et bien aérer le compost.

Aération du compost

Le compost contient tout un écosystème de bactéries, champignons, insectes autres espèces de toutes sortes. Ils ont aussi besoin d’air pour vivre. Remuer le compost permet de leur apporter l’oxygène nécessaire et facilite l’oxydation de la matière organique. Il est recommandé de retourner le compost à chaque ajout de déchets. Remuez bien jusqu’au fond pour bien incorporer les nouveaux déchets aux anciens. Une astuce consiste à ajouter des morceaux plus grossiers au mélange en décomposition. Ceci est un bon moyen de ventiler le compost.

Equilibrer les déchets

Pour faire un bon compost, il faut souvent varier les biodéchets que vous mélangez. Un mélange équilibré est constitué en général d’environ deux tiers de matière humide riche en azote, et un tiers de matière sèche.. N’oubliez donc pas d’alterner les couches de déchets verts et de déchets bruns. Évitez aussi de faire des ajouts de trop grande quantité en une seule fois.. Tout est question de dosage. Diversifiez ce que vous mettez dans le composteur dans les bonnes propositions pour avoir un bon compost.

Control de l’humidité

Une règle d’or du compostage consiste à assurer une humidité adéquate à l’intérieur du composteur. Il faut savoir jouer entre sécheresse et humidité. Un compost trop sec entraînera l’arrêt du processus de transformation des déchets. Si il est trop humide, le compost pourrira et bonjour les mauvaises odeurs et vous n’en avez pas besoin dans votre cuisine. Il est donc important de contrôler régulièrement l’humidité du mélange pour prendre les dispositions qu’il faut. S’il vous trouvez qu’il est desséché, arrosez-le. Si ce n’est pas le cas et qu’il est plutôt humide, rajoutez de la matière sèche comme les feuilles séchées, du papier ou du carton.

En savoir plus :  Verrière sur mesure : pourquoi installer une verrière sur mesure ?

Qu’est-ce qu’il ne faut pas mettre dans le compost ? 

Évitez de mettre de l’huile, des sauces, de la soupe, des aliments moisis et des coquilles de fruits de mer dans le compost. Ces éléments vont accélérer la pourriture de votre compost, créer des odeurs et attirer beaucoup d’insectes nuisibles.

Conclusion

L’un des plus grands avantages du compostage est le fait qu’il peut être fait dans votre cuisine. C’est une façon très écologique de recycler les déchets de la cuisine. Il existe de nombreuses méthodes pour fabriquer du compost sans odeur directement dans votre cuisine. Vous pouvez utiliser un bac à compost, un sac en plastique ou un bac à compost avec un couvercle pour votre compostage. Le compostage des restes de nourriture peut prendre plusieurs mois. Une fois le compostage terminé, vous pouvez utiliser le compost comme engrais pour votre jardin.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp